Panier

Quand on me demande quel est mon métier j’ai toujours un peu de mal à définir en un mot ce que je fais.

Créatrice, artiste, artisane, bijoutière… ces mots correspondent mais pas entièrement.

J’ai du mal à choisir entre artisan et artiste :

Je me sens artisan dans le sens où j’ai une expertise de mon domaine assez complète. J’utilise et maitrise un savoir-faire et des techniques variées depuis de nombreuses années. Mon travail est précis et soigné mais je n’ai pas le désir de produire des modèles que je pourrais reproduire de manière plus rapide et sous forme de « collection ».

Je me sens artiste dans le sens où mes créations ont un sens esthétique. Je crée non pas en fonction d’une demande, d’une «  mode » mais en me laissant guider par  des idées créatives, des émotions ou mon intuition. Mes créations  ont pour but de faire éprouver une émotion esthétique, d’exprimer une part de mes émotions mais je ne veux pas que cette part de moi prenne toute la place et m’empêche de proposer des bijoux qui soient confortables et faciles à porter.

C’est pourquoi finalement je me retrouve complètement dans le métier d’artisan d’art. Comme son nom l’indique, l’artisan d’art est à la fois artisan et artiste. Il doit être à la fois :

Créatif, inventif et avoir un grand sens esthétique pour façonner des pièces uniques ou artistiques

Précis, soigné, habile  et expert dans son domaine pour mettre en œuvre un savoir-faire de haute qualité.

Après pas mal de temps à tergiverser, j’ai demandé à la chambre des métiers le statut d’artisan d’art ; statut que j’ai obtenu.

Concrètement cela ne change rien dans mon travail mais cela m’aide à définir le sens de mon parcours.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.