Panier

Ce qui m’a attirée dans le travail de la pâte polymère, ce sont les possibilités créatives infinies qu’offre ce médium. Après plus de 12 ans d’utilisation et d’expérimentation, j’éprouve toujours de l’enthousiasme à travailler cette matière.

De l’enthousiasme, c’est exactement ce que j’ai ressenti en démarrant cette nouvelle recherche.

Je suis partie d’une envie d’intégrer du « vide », de l’ouverture, un passage de la lumière à travers mes créations à la manière d’un moucharabieh. Mes inspirations sont architecturales : je pense notamment à la résille du Mucem à Marseille, une porte de la casa Milà de Gaudi à Barcelone et  le travail contemporain du fer forgé.

J’ai expérimenté la découpe laser, technique que je n’ai jamais vue utilisée sur pâte polymère. J’avais déjà découpé de la pâte avec mon petit  plotter de découpe mais la découpe laser me permet de travailler sur des épaisseurs plus importantes et avec une précision impressionnante. Cette nouvelle recherche m’a permis d’apprendre énormément : il m’a fallu non seulement prendre en main cette machine, trouver les bons réglages pour découper correctement cette matière mais aussi concevoir en images vectorielles les formes et   motifs des pièces à découper. J’ai dû, pour finir, trouver comment intégrer et mettre en valeur ce travail de découpe dans mes créations.

La découverte de ce dispositif technique m’ouvre une multitude  de nouvelles perspectives et cela m’enchante.


11 commentaires

Odile MARCHAIS · 31 janvier 2019 à 12:25

Toujours plus loin dans tes recherches, ton imagination n’a pas de limite, où s’il y en a, tu réussis à force d’essais de les dépasser et de nous présenter des bijoux modernes, à plusieurs facettes, aériens et colorés comme j’aime. Merci de ce que tu fais.

    Olga Nicolas · 31 janvier 2019 à 20:27

    Merci Odile pour ce gentil message. Je suis touchée. Bisous à toi

Céline · 31 janvier 2019 à 09:21

Whaouh, c’est splendide, tu innoves constamment et tes trouvailles donnent à la polymère une autre dimension, qui plus est avec le bois précieux, le rendu est léger, aérien, puissant et classe.
Je suis fan! Félicitations ma belle, en espérant te voir bien vite. bisous

    Olga Nicolas · 31 janvier 2019 à 20:28

    Merci ma belle pour ton message! Ça me fait plaisir. Gros bisous à toi!

Toupinette27 · 3 septembre 2018 à 19:23

J’adore ce côté léger, aéré ! Bravo, encore une belle trouvaille ma belle.

Flo Talismans · 3 septembre 2018 à 06:26

Quelle magnifique perspective tu ouvres là Olga …! C’est un vrai bonheur de te voir cheminer autant techniquement qu’artistiquement. Cette collection est à tomber ! J’imagine que tu vas explorer plus avant cette nouvelle technique dans les mois à venir; je me régale d’avance de ce que mes yeux vont voir …

    Olga Nicolas · 3 septembre 2018 à 17:44

    Je te remercie beaucoup Flo pour ce très gentil commentaire qui me touche! Bises à toi

Nathalie Parfait · 2 septembre 2018 à 00:28

Très impressionnant et surtout superbe. 🙂

    Olga Nicolas · 2 septembre 2018 à 07:43

    Merci beaucoup Nathalie pour ce gentil commentaire 🙂

Allison · 1 septembre 2018 à 20:44

Fabuleux ! J’adore. Et c’est marrant parce qu’en regardant tes pièces sur facebook, j’ai pensé que c’était découpé à la scancut ou un truc du genre. Tes innovations techniques m’impressionnent toujours.

    Olga Nicolas · 1 septembre 2018 à 21:31

    Merci Allison! C’est sûre qu’il est possible de découper la pâte avec des machines à découper utilisées en scrapbooking mais les possibilités (épaisseur et précision) sont quand même bien supérieures avec la découpe laser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.